La digital envahi de nos jours tous les domaines. Les étudiants, salariés ou autres passionnés rejoignent de plus en plus le domaine de l’informatique. La multiplicité des langages permet à chacun de trouver chaussures à son pied. S’il faille trouver 3 raisons d’apprendre à coder, il est certain que faire du SEO en fait partie.

Savoir coder pour analyser son site

Le développeur qui maîtrise le JavaScript, le Boostrap, le HTML, le CSS ou bien d’autres à la capacité de comprendre le fonctionnement d’un site internet. Plusieurs d’autres langages entre en ligne de compte pour la création de sites internet. Le développeur qui en maîtrise les rouages peut ainsi appréhender plus rapidement les différentes erreurs qu’affiche ce dernier lors de son exécution. Ayant créé tout le contenu, il pourra aisément lire ou identifier les défauts dans la structure du code source.

Savoir coder pour faire du SEO

Une bonne structuration d’un site web augmente son référencement. Plusieurs balises du HML permettent ainsi d’améliorer le SEO de votre site internet. Il s’agit par exemple de : Title, Alt, H1, les métadonnées, Strong… L’utilisation du CSS permet d’alléger le code en externalisant le fichier de mise en forme. La page est ainsi simplifiée et allégée. Pour le PHP, il est conseillé de garantir des adresses URL concises. Cet état de chose n’est pas garanti avec les pages dynamiques. Il y a toutefois la possibilité de faire de la réécriture d’URL. Certaines variables de session, utilisées en PHP peuvent rendre difficile le référencement naturel des en empêchant l’indexation. Toutes ces subtilités liées aux langages peuvent échapper au référenceur qui ne sait pas coder. L’Ajax qui est fait à base du Javascript permet d’actualiser une page sans en recharger le contenu. Les moteurs de recherche qui arrive à lire le Javascript ne savent toutefois pas indexer un texte uniquement en Ajax. Un codeur peut faire la différence et éviter de mettre du contenu qu’il veut référencer dans ce langage. Il faut aussi noter que le Javascript, malgré qu’il rende votre site animé, n’est que peu apprécié par les moteurs de recherches comme Google. Le codeur qui fait du SEO peut également développer lui-même des outils qui lui permettent de faire le référencement de ses sites. Il peut, pour la plupart, comprendre le fonctionnement des outils disponibles pour pourvoir en tirer le meilleur parti. Le a la capacité de mesurer de l’impact de ces logiciels tiers sur le référencement de ses sites. Le référenceur qui sait coder peut ainsi créer des outils qui lui permettent de faire entre autres : de correction automatique selon les actions de l’utilisateur, le spin, le scraping de contenu, la détection de problème de trafic ou d’indexations et bien d’autres. Savoir développeur donne certains avantages au référenceur qui arrive à automatiser certaines tâches lui-même plutôt que de les confier à un outil, qui pourrait être payant. Il a ainsi la latitude de faire autant la rédaction que la création de contenu web. Savoir développer pour un référenceur est donc un gros avantage qu’il ne faut pas négliger.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *